Archives de catégorie : "Foi"

Mon mari est parti ce matin. Il rejoint des amis pour faire la route jusqu’à Poitiers. C’était important pour lui d’aller enterrer Guillaume Faye. Il m’a toujours beaucoup parlé de lui, de ses livres, de ses faits de guerre. Il m’a plusieurs fois raconté cette rencontre alors qu’il venait juste de quitter la Santé. Au début de notre histoire, j’ai lu bien 15 kg de livres « incontournables » selon Christophe. Dominique Venner, Alain de Benoist, … mais surtout Guillaume Faye. Ça faisait partie du jeu de séduction,  et je suis heureuse d’avoir pu effleurer son univers avant de le partager totalement…

Lire la suite

En tant que Catholique pratiquante, je me suis souvent posé la question : comment les prêtres font-ils pour tomber si juste lorsqu’ils donnent un sermon ? Je m’explique, j’ai le sentiment que chaque dimanche, le sermon de mon prêtre est particulièrement ajusté aux interrogations qui me tracassent à la période donnée. Mon sens rationnel voudrait que mon esprit soit particulièrement enclin à interpréter l’homélie en fonction de mon état émotionnel présent. La petite-fille de 4 ans en moi préfère imaginer que nos anges-gardiens viennent visiter nos prêtres dans leur sommeil pour leur inspirer les sermons dont nous avons particulièrement besoin.…

Lire la suite

Cela a commencé le Mercredi des cendres, lendemain de mardi gras. Carême, quadragesima, quarante jours sans compter les dimanches. Un moment important pour les catholiques du monde entier, une parenthèse dans la vie routinière durant laquelle on fait la promesse à soi et au Christ de faire un ou plusieurs efforts pour se rapprocher de lui. Cela s’est terminé le Jeudi Saint avec ce qui deviendra sans doute un nouveau rituel pour notre famille : la confession d’avant Pâques. Quel meilleur moment que les quelques jours avant la résurrection du Christ et le début d’une nouvelle année liturgique pour confesser ses…

Lire la suite

Aujourd’hui c’est Mardi Gras ! L’occasion pour moi de vous servir un petit billet sur les origines de cette fête et du Carnaval. Mardi gras est la veille du mercredi des Cendres, jour de jeûne qui débute le carême. Instauré au IVème siècle après Jésus-Christ, il s’agit d’une période de 40 jours de jeûne et d’abstinence durant laquelle les chrétiens ne consomment ni viande ni œufs. A cette occasion, afin de consommer toutes les denrées qui risquaient de se perdre, le peuple organisait de grandes fêtes. L’Eglise comprend ces besoins humains de surabondance avant d’entrer dans une période de frugalité et…

Lire la suite

4/6