Archives de catégorie : "Société"

Le colloque de l’Institut Illiade avait lieu Le samedi 7 avril à la maison de la chimie à Paris, comme tous les ans. La première année où nous avons participé, j’étais la timide fiancée de cet auditeur de la formation Iliade. Petite catholique intimidée au milieu des gros méchants païens qui voulaient sans doute faire de moi une vierge à sacrifier. Puis j’y ai retrouvé d’autres amis, catholiques, j’y ai entendu des intervenants fascinants ou agaçants mais qui m’ont permise d’affirmer davantage mes opinions. L’année suivante, j’étais la jeune épouse de ce même auditeur qui venait de terminer la formation…

Lire la suite

(Je vous annonçais la grande nouvelle ICI) « Tu es enceinte, pas malade » Voilà bientôt 6 mois complets que ce nouveau petit être humain a fait son nid au creux de mon ventre pour s’armer contre l’extérieur, et je ne compte déjà plus le nombre de fois où j’ai entendu cette phrase. Étonnamment, 50% des personnes ayant prononcé ces mots ne sont pas en possession d’un utérus, 30% n’ont jamais porté d’enfant et 20% ont accouché en 15 min dans une explosion de paillettes. En effet, ce qui est dit n’est pas faux. Dieu merci, la grossesse n’est pas une maladie…

Lire la suite

Tout a commencé avec un compact disc gravé comme cela se faisait couramment au début des années 2000. Je devais avoir 15 ans à peine. Sur la face principale, le nom du groupe de rock : In Memoriam, écrit en majuscules avec une croix celtique stylisée à la place du O, tracé au feutre indélébile. A l’époque, mon jeune esprit commençait à peine à analyser et comprendre le monde dans lequel je vivais. Ce cadeau allait être la clé m’ouvrant un monde aussi coloré que dangereux. La musique et la jeunesse sont indissociables et bien souvent ces sons permettent aux textes…

Lire la suite

Je ne dirai pas que j’ai toujours voulu me marier. C’est vrai qu’en tant que petite fille ayant grandi entourée de princesses Disney et de romans à l’eau de rose, l’idée de rencontrer le prince charmant m’a toujours un peu habitée. Bon, il se trouve que j’avais déjà organisé l’intégralité de mon mariage à l’âge de 12 ans, dessin de robe y compris. Pourtant, en grandissant, j’ai rapidement appris que ce qu’on appelait « Amour » était bien plus complexe qu’une danse entre Bébé et Johnny Castle dans Dirty Dancing. En effet, l’amour humain a de multiples facettes et comporte plusieurs degrés.…

Lire la suite

4/9