Archives de
Étiquette : livres

La bibliothèque jeunesse idéale

La bibliothèque jeunesse idéale

S’il y a bien un domaine dans lequel je ne suis pas minimaliste, c’est dans ma bibliothèque. Je ne suis pas une lectrice compulsive capable d’ingérer 4 romans par semaines, il y a des périodes où je suis boulimique de papier mais il peut aussi bien se passer quelques semaines sans que je ne puisse avancer dans mes lectures en cours. Néanmoins, me couper de tout acte littéraire plus de trois jours pourrait me voir lentement dépérir si ce n’est mourir (si, je suis sûre qu’on peut mourir d’absence de lecture).
Mais ce que je préfère lire par-dessus tout, ce sont les bouquins pour les gosses. A bientôt 30 ans, lorsque je pénètre une librairie ou une bibliothèque, je suis naturellement plus attirée par les rayons jeunesses. Sans doute dû à mon cœur d’enfant.

D’ailleurs, maintenant que je suis Maman, j’ai une bonne excuse pour replonger dans ce genre de littérature. J’ai déjà justifié les quintaux de papiers reliés et illustrés achetés une bouchée de pain dans les vide greniers. « Es-tu sûre que nous ayons besoin d’autant de livres pour enfants ? » « Et toi, veux-tu vraiment que nous éduquions d’imbéciles esclaves ? »

Parce que oui, la lecture, c’est la liberté. Éteignez les télés, rallumez les cerveaux et par pitié, ouvrez des bouquins.

Apprendre aux enfants à lire et surtout à aimer lire, c’est pour moi un élément primordial de la transmission. La lecture est la suite logique de la tradition orale de nos ancêtres.

Mais lorsqu’il s’agit de choisir un bon livre, surtout pour les enfants, le travail devient périlleux. La société évoluant, les nouveaux messages véhiculés à l’attention des enfants sont contestables. Devant la multitude des ouvrages édités chaque année, nous déplorons une part importante de livres de « mauvaise qualité ». J’entends par là que la littérature jeunesse (et même la littérature au sens large) souffre d’un excès de marketing et s’engouffre dans un système mondialisé où il faut vendre plutôt que transmettre. Les ouvrages sont devenus des produits dérivés et s’il y a encore quelques idées partagées, ce sont celles des idéologies « à la mode » qui plutôt que d’aider nos enfants à grandir en vertu les poussent à devenir les parfaits citoyens du monde sans frontière de demain. Anne-Laure Blanc est là pour nous aider. Grâce à son blog Chouette, un livre !, elle fait la revue de plusieurs ouvrages contemporains ou non destinés à un lectorat jeunesse.

Avec Valérie d’Aubigny et Hélène Fruchard, elles ont d’ailleurs écrit un guide : Un Bibliothèque idéale, que lire de 0 à 16 ans ? dont je vous parle dans la vidéo ci-dessous.


Voici quelques lieux sur internet pour trouver des livres sympas tout en soutenant de petites entreprises.

La Librairie Française
Livres en famille
Librairie La Billebaude

Si vous avez des adresses, n’hésitez pas à les partager en commentaires et je les ajouterais ci-dessous.

Show Buttons
Hide Buttons